Restauration : lancement du logo fait-maison

8 min read
0
Restauration : lancement du logo fait-maison

Le décret sur le fait-maison a été publié le 13 juillet 2014. Les établissements qui préparent leurs plats sur place pourront accoler un logo sur leurs cartes.

Avec la parution du décret sur le fait-maison hier matin au « Journal officiel », un logo qui représente une casserole au couvercle en toit de maison va faire son apparition dès aujourd’hui sur les menus des restaurants qui réalisent des plats cuisinés sur place à partir de produits bruts. Potentiellement, ce sont 135 000 restaurants, traiteurs et enseignes de restauration rapide de l’Hexagone qui cuisinent au moins un plat dans leurs locaux qui pourront utiliser ce logo.

À noter que le fait-maison pourra être inscrit à côté de plats individuels, comme une petite salade de crudités ou une tarte aux pommes.

Des exceptions

Le décret précise en effet que des produits « réfrigérés, congelés, surgelés, conditionnés sous vide, pelés, tranchés, coupés, découpés, hachés, nettoyés, désossés, dépouillés, décortiqués, taillés, moulus ou broyés, et épluchés – à l’exception des pommes de terre… » peuvent entrer dans la composition d’un plat fait maison. Ainsi que de la pâte feuilletée crue, ou encore de la choucroute crue.

Un livre blanc pour tout comprendre

Afin d’accompagner les restaurateurs, l’agence Mediapolitain donne toutes les clefs du décret dans « Le livre blanc de l’indispensable du fait-maison ». Entre interviews croisées d’acteurs de secteurs différents (syndicats, restaurateurs, élus, artisans…) et analyses, c’est une vision à 360° qui est proposée.


En janvier, la haute assemblée du Sénat a rétabli la mention obligatoire « fait maison » ou « non fait maison » sur les menus des restaurants à l’occasion de l’étude en deuxième lecture du projet de loi sur la consommation.

Sous l’impulsion des sénateurs socialistes, Martial Bourquin et Alain Fauconnier, rapporteurs du projet, 177 voix de gauche se sont mobilisées pour le texte alors que 170 sénateurs de droite et du centre se sont prononcés contre.

Une disposition en attente de confirmation

Cette disposition doit désormais être confirmée en commission paritaire mixte dans les prochains jours, avant la promulgation de la loi de mars. Cependant, le texte devrait rester en l’état.

Le Synhorcat (Syndicat national des hôteliers, restaurateurs, cafetiers, traiteurs), comme la Fagith (Fédération autonome générale de l’industrie touristique et hôtelière) soutiennent cette disposition et invitent tous les professionnels à se saisir de cette loi en affichant sur leurs cartes et menus les pats « faits maison ». L’Umih (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) comme la Cphi (Confédération des professionnels indépendants de l’hôtellerie) n’ont pas encore fait part de leur réaction officielle.

photo credit: shok via photopin cc


Produits de la pêche : nouvel étiquetage obligatoire

Peu de temps après le décret imposant à la restauration, le lancement du logo Fait-maison, l’organisation commune des marchés (OCM) impose à l’Union européenne un nouvel étiquetage pour les produits de la pêche depuis le 13 décembre 2014.

Ainsi, en complément des informations déjà obligatoires comme le nom scientifique de l’espèce, l’étiquette de tous les poissonniers et de tous les fournisseurs en produits de la mer doit désormais indiquer la zone précise de capture et la technique de pêche utilisée.

Des posters pour les poissonniers

Afin d’accompagner cette nouvelle obligation, SeaWeb Europe, l’organisation environnementale pour la préservation des océans, propose aux poissonniers, restaurateurs et acteurs de la grande distribution, des posters : « Zones de pêche » et « Techniques de pêche ».

photo credit: strapontins via photopin cc

Load More Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

4 raisons d’utiliser la réservation en ligne pour votre restaurant

Gain de temps, efficacité, fidélisation, amélioration du référencement naturel… La réserva…