Les étapes clés d’achat d’un commerce

10 min read
0
Acheter un commerce à Bordeaux

Pour vous aider à y voir plus clair dans vos démarches, voici les grandes étapes pour acheter un commerce à Bordeaux.

L’étude de marché :

Elle permet de déterminer qui sont les concurrents à Bordeaux et ses alentours, le chiffre d’affaires potentiel et les éventuelles difficultés à prévoir. C’est un élément indispensable à réaliser, avant même de se lancer dans son projet.

Le business plan :

Il permet de déterminer la clientèle future ainsi que ses besoins en financement pour pouvoir se projeter dans la durée.

Un exemple concret ici : Reprendre un restaurant – quel business plan ?

Rechercher un local et choisir son emplacement :

Élément essentiel à la réussite de votre projet, l’emplacement est déterminant. Il doit être en parfaite adéquation avec les produits / services proposés. Dénicher le bon local peut demander un peu de patience, mais il faut aussi être capable de prendre une décision rapidement, car les locaux intéressants sur Bordeaux ne sont pas légion et sont très demandés. Pour cela, vous pouvez contacter notre agence et/ou consulter les locaux commerciaux disponibles actuellement :

  1. Vous nous contactez par téléphone (05 56 01 21 00), ou via notre formulaire de contact. Nous prenons rendez-vous ensemble à notre agence (située 96 bis Quai des Chartrons).
  2. Lors de notre rendez-vous, nous définissons ensemble vos critères de recherche :
    • Lieu,
    • Surface,
    • Composition des locaux,
    • Type d’activité,
    • Achat de fonds de commerce ou de DAB,
    • Votre apport personnel,
    • Vos expériences professionnelles,
  3. Nous effectuons une 1re sélection selon vos critères
  4. Nous prenons rendez-vous pour vous faire visiter l’établissement (un conseiller sera dédié à votre projet, vous garderez le même interlocuteur)

La sécurité du local :

Lors de la phase de définition et de choix du local commercial, il est indispensable de vérifier que celui-ci est bien compatible avec les contraintes de sécurité. En effet, certaines activités doivent répondre à des règles de sécurité spécifiques. Les prévoir en amont permet d’évaluer le coût des éventuels travaux d’adaptation.

Vous êtes intéressé par une affaire

  • Nous vous fournissons toutes les données juridiques et comptables de l’affaire choisie
  • Nous vous proposons une étude personnalisée sur la capacité d’emprunt et sur l’excédent brut d’exploitation

Financer son projet :

Afin de ne pas avoir des mensualités trop importantes, l’apport personnel doit représenter au minimum 10% de l’investissement global. Il faut ensuite établir un plan de financement qui comprendra :

  1. votre apport,
  2. les crédits alloués,
  3. les aides consenties (voir avec l’APCE),

Il vous faudra aussi chiffrer les coûts du lancement de votre activité :

  1. Publicité et communication,
  2. Assurances,
  3. Charges sociales,
  4. Fonds de roulement,
  5. Immobilier (bail et dépôt de garantie),
  6. Mobilier et décoration,
  7. Étude de marché,
  8. Formalités administratives,
  • Si vous êtes intéressé, nous remplissons ensemble un formulaire pour vous positionner sur l’affaire (incluant le prix Net Vendeur que vous proposez)
  • L’offre est soumise au vendeur, il a alors plusieurs choix :
    • Il accepte votre offre
    • Il refuse
    • Il fait une “contre-offre”

Signature du Sous-seing (compromis de vente) chez le Notaire.

Il a pour objectif de sceller l’affaire entre vous et le vendeur. Chaque partie peut être représentée par un Notaire ou Avocat de son choix. L’usage est que la rédaction du sous-seing soit faite par le Notaire ou Avocat du vendeur et que la rédaction de l’acte définitif soit faite par le Notaire ou Avocat de l’acquéreur.

Notre rôle est alors de :

  • prendre en charge toute la partie administrative du dossier
  • demander les pièces vendeur d’un coté et vos pièces justificatives de l’autre
  • prendre contact avec le ou les notaires référents et leur communiquer tout le contenu du dossier ainsi que les pièces justificatives
  • organiser le rendez-vous pour la signature du sous-seing en présence de votre conseiller et du vendeur

Pour information, pour la reprise ou la création d’un commerce, les délais d’acquisitions (entre le sous-seing et l’acte définitif) sont d’environ 3 mois.

La création : accomplir les formalités

  • Pour enregistrer votre commerce sur Bordeaux, il faut vous rendre au CFE (Centre de Formalité et d’Entreprise) de la Gironde qui se trouve à la CCI de Bordeaux.
  • Choisir le nom du commerce avec l’aide de l’INPI Aquitaine.
  • Choisir le statut du commerce en pensant bien à protéger sa famille.

Agencement du commerce

Vous avez maintenant les clefs de vos locaux, il va falloir penser à l’agencement et la mise en rayon. Ce point est très important, car il doit permettre une meilleure circulation des clients et une mise en valeur des produits.

Load More Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Fonds de commerce : l’Aquitaine, un marché accessible

Le montant moyen d’une vente en Aquitaine est inférieur à la moyenne nationale : 166 518 e…