Les 5 tendances 2014 en matière de restauration rapide plaçaient le snacking en pole position.

Des prévisions qui se sont avérées bien concrètes, puisqu’en 2014 selon une récente étude de Gira Conseil, le chiffre d’affaires global du snacking a connu une croissance de +1,01 % soit 46,232 Mds euros. Et le marché a enregistré une hausse du nombre de repas de +3,24 %, soit 7,384 milliards contre 7,236 milliards en 2013.

Des chiffres qui sont la conséquence d’une « attention particulière des consommateurs pour leur budget qui privilégient la vente au comptoir le soir et le week-end au détriment du service à table », selon le directeur du cabinet Bernard Boutboul.

Dépense moyenne en baisse

Seule la dépense moyenne est en baisse avec un coût par repas de 6,17 euros, soit une décroissance de -2,42 % causée par « la réduction du nombre d’items dans le sac à emporter, la recherche du prix bas par le consommateur et la promotion parfois agressive et permanente des acteurs du marché de la restauration ».

photo credit: sandwich via photopin (license)


Conséquences du boom du snacking, trois nouvelles tendances culinaires du snacking ont été identifiées par Cate Marketing dans une récente étude.

1. Qualité du produit et simplicité de la recette : le snacking simple et les enseignes spécialisées valorisent la qualité du produit et la simplicité des recettes.

2. Le snacking revisité : certaines enseignes valorisent le savoir-faire d’un grand chef, d’un terroir ou encore d’une tradition. C’est le concept de snacking gourmand, une offre cuisinée à la française qui fait découvrir aux consommateurs un repas rapide et bon.

3. Nouvelles sources d’inspiration : enfin, une dernière tendance semble émerger à travers de nouvelles sources d’inspiration. Quelques établissements mixent les cultures, exploitent sous forme de snacking le patrimoine gastronomique mondial dans le respect de l’environnement… Un snacking au goût nomade qui renouvelle le quotidien.

photo credit: My favorite via photopin (license)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *