Ouvrir un bar à vins, un secteur en plein essor

Les bars à vin étaient 500 en 2005… Ils sont aujourd’hui plus de 1 000 en France. Et ce n’est pas fini, puisque les professionnels du secteur leur prédisent un très bel avenir. Une enquête Ipsos de novembre 2011, restituée en février dernier, a en effet interrogé 100 patrons de bars, et la directrice d’Etudes chez Ipsos a même fini par déclarer au sujet de cette étude :« de tous les secteurs d’activité sur lesquels nous enquêtons en France, seuls les patrons de bars à vins font preuve d’une telle confiance dans leur activité ! ».

Bar à vin Bordeaux

Les bars à vins, contre les idées reçues

  • La clientèle est mixte et tend même à se féminiser.
  • La clientèle est loin de n’attirer que les seniors : plus de 60% des clients de bars à vins ont entre 30 et 45 ans.
  • La clientèle n’est pas nécessairement une clientèle de connaisseurs. Les patrons interrogés dans l’étude estiment ainsi que seuls 19% de leur clientèle est connaisseuse, contre 53% d’amateurs et jusqu’à 23% de néophytes !

 

Ouvrir un bar à vin : les grandes tendances à connaître

  • 76% des gérants interrogés mettent particulièrement l’accent sur des ambiances conviviales, dont 50% qui organisent régulièrement des animations dans ce sens (dégustations spéciales, soirées à thème, soirées de rencontre avec les vignerons…). Les clients recherchent la convivialité et les échanges probablement davantage que dans un bar classique, et n’hésitent pas non plus à demander des conseils.
  • En moyenne, 132 références différentes sont proposées dans un bar à vin, en bouteille et/ou au verre.
  • Quand le bar propose plusieurs quantités à la carte (le plus souvent 3, 6 et 12 cl), les deux tiers de clients choisissent la quantité moyenne, soit 6 cl. La dégustation par 3 cl est plutôt réservée à la découverte de grands vins.
  • Le ticket moyen dans un bar à vin tourne autour de 23 € par client (27 euros à Paris, plutôt 21 euros ailleurs)
  • 55% des vins proposés sur les cartes sont rouges, 29% blancs et 8% rosés. Et plus de la moitié des répondants à l’étude estime qu’ils doivent renouveler de plus en plus souvent leur carte.

 

L’approvisionnement dans un bar à vins

  • 62% des patrons de bars à vin privilégient le contact direct avec les vignerons et la visite des domaines ;
  • 46% d’entre eux choisissent leurs vins sur les salons ;
  • 3% enfin choisissent leurs vins par internet.
  • Seul un quart des bars à vins proposent des vins étrangers.

 

Vous souhaitez ouvrir un bar à vin en Gironde ? (ou vendre un bar à vin !) Vous avez un projet sur Bordeaux, Pessac, Le Bouscat, Bruges, Villenave d’Ornon, Arcachon Nos équipes de spécialistes sont là pour vous conseiller dans votre projet. n’hésitez pas à nous contacter par emailtwitter, facebook ou au 05 56 01 21 00.
photo credit: fs999 via photopin cc

2 Comments

  1. Charlotte dit :

    Bonjour je n’ai que 17 ans et je passe en terminale bac techno option hôtellerie j’aimerais ouvrir un bar à vin plus tard mais je ne sais pas quels études faire que me conseillez vous ?

  2. l'accord divin dit :

    Bonjour,

    Je me permets simplement de commenter cet article, car je propose des formations intensives sur le vin, pour des créateurs de cave à vin, bar à vin, et restaurant, à travers toute la France (basée à Toulouse).

    Plus d’info sur le site laccorddivin.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *