Alimentation : le CHR et l’agroalimentaire contre le gaspillageRéduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici à 2025. Tel est l’objectif que s’est fixé le ministre délégué à l’agroalimentaire Guillaume Garot. En effet, un plan « antigaspi » vient d’être signé avec tous les acteurs de la chaine alimentaire, des producteurs aux associations, en passant par les enseignes de la distribution, les collectivités, le Syndicat national de la restauration collective (SNRC) et le le Syndicat national de la restauration thématique et commerciale (SNRTC).

Dès lors, les signataires s’engagent à :

  • Former et sensibiliser les acteurs de leurs chaines respectives ;
  • Mettre en place des filières de récupération des invendus même au niveau de la production agricole ;
  • Adapter la taille des portions (industries) et à faciliter le don alimentaire des entreprises.

1,3 milliard de tonnes de nourriture gâchée par an dans le monde

Aujourd’hui, les Français jettent en moyenne 20 kg de nourriture par an, dont 7 kg de produits encore sous emballage, soit une dépense inutile de 400 euros par an et par ménage.

Avec ce plan, la France répond ainsi à une volonté d’agir des Nations unies, alors que le gaspillage dans le monde est estimé à 1,3 milliard de tonnes de nourriture par an environ. D’autant plus que près de la moitié de la nourriture gâchée provenant des régions industrialisées est écartée alors qu’elle est encore consommable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *